Mon matériel de peinture à l’encre de Chine

Aujourd’hui j’ai décidé de vous présenter le matériel que j’utilise pour mes créations de peinture à l’encre de Chine. Si vous voulez vous lancer, voici les indispensables à avoir sur votre bureau! Bien sûr, vous pourriez varier en fonction de vos objectifs, vos envies et de votre budget. Vous verrez que pour réaliser de belles aquarelles, il n’y a pas besoin de beaucoup de choses. La qualité primant sur la quantité.  

 

Les quatre trésors de l’étude

Ou plutôt « Les Quatre trésors du lettré », expression qui puise son origine dans les dynasties du Nord et du Sud en Chine. Ces trésors varient d’un pays à l’autre. Par exemple, les bâtons d’encre japonaise ne sont pas les mêmes que nous trouvons en Chine et cela en est de même pour le papier de riz. Ces trésors étaient les instruments indispensables par les lettrés de l’époque. On les utilise aussi bien pour la peinture que pour la calligraphie.

 

« Depuis les temps anciens, en Chine et en Extrême-Orient, les instruments de calligraphie et de peinture sont considérés avec le plus grand respect. Parmi eux, le pinceau, l’encre, la pierre à encre et le papier occupent une place particulière : on les appelle “les quatre trésors du lettré”. Avant d’approfondir l’étude de la calligraphie, il faut bien connaître ses instruments. »

YUUKO SUZUKI

1- Les encres

J’utilise deux sortes d’encres: 

1- L’encre non traditionnelle

Concentrée dans des petits pots en verre, plus ou moins grands, que j’achète soit dans les magasins spécialisés dans la vente de matériel d’arts plastiques ( exemple : le magasin Graphigro ). Soit vous pouvez également en trouver et de très bonne qualité, comme cela est le cas des petits pots d’encre de la marque Windsor et Newton, au rayon peinture de chez Cultura. Vous avez au choix toute une palette de teintes pour chaque couleur, toutes aussi belles les unes que les autres, de la plus chatoyante à la plus sobre et en plus à un prix raisonnable. 

2- L’encre traditionnel

Le bâtonnet d’encre

Bâtonnet d’encre

Il est composé de suie ( normalement originaire de bois de pin) et de colle. L’encre séchée prend souvent la forme d’un petit bâtonnet. L’encre s’obtient en le frottant, par des mouvements circulaires, avec un peu d’eau, sur la face lisse d’une pierre à encre.

La préparation de l’encre par soi-même peut devenir un moment important dans le processus de la création. Celle-ci est propice à la concentration et calme l’esprit.

Avec cette encre on peut jouer sur la densité qui est plus ou moins élevée en fonction de la quantité d’eau que nous y mettons. Nous pouvons donc créer diverses teintes allant du noir charbon au noir translucide. 

2- La pierre à encre

La pierre est sculptée, la mienne est ronde ce qui facilite les mouvements circulaires pour obtenir de l’encre liquide. Elle est souvent composée de pierre d’ardoise mais il en existe en plusieurs variétés de matériaux.

Elle peut également faire office de réservoir au fond de laquelle un petit puis d’encre va s’accumuler.

Pierre à encre

 

3- Les pinceaux

Il en existe une grande variété. Ils sont traditionnellement composés de poils d’animaux: chèvre (qualité à absorber de bonnes quantités d’eau), loup, belette…

Pour ma part, comme je suis très sensible à la cause animale, j’ai pris soin de ne pas acheter de pinceau avec des poils d’animaux mais synthétiques. J’ai un peu galéré mais j’ai réussi à trouver… :- )

Les plus utilisés sont les suivants: 

1 – Le pinceau Yang Hao: Super souple, impeccable pour peindre les grandes surfaces et créer des dégradés de couleurs. Le mien à la pointe blanche et imite les poils de chèvre traditionnellement utilisés.

2 – Le pinceau Lang Hao: La pointe est plus fine et plus rigide ce qui est idéal pour tous les tracés plus précis. Citons par exemple, les tracés de troncs d’arbres, les contours, les tiges des fleurs…

3 – Le pinceau Jin Hao: L’extérieur du pinceau est composé de poils souples et l’intérieur de poils rigides. Bien utilisé il est efficace pour peindre à peu près tout. 

J’utilise également un pinceau extrêmement fin (qui ne figure pas sur la photo) pour finaliser les détails.

 

 « Parmi les instruments humains, il en est un qui se distingue parmi les autres comme symbole d’art et de beauté : c’est le pinceau. Il permet à l’homme de communiquer, d’exprimer ses rêves et ses pensées. »

Edoardo Fazzioli

 

 

Le ventre du pinceau est généralement solide pour que la pointe puisse créer un tracé efficace. Le manche est classiquement en bambou mais on en trouve en plastique (pas bien…) et même en or! 

Il faut toujours bien les rincer, après chaque utilisation, à l’eau claire et froide et les essuyer en douceur. On les laisse ensuite sécher la tête en bas.

4- Le papier de riz

 

J’utilise du papier de riz assez fin que l’on nomme Xuan Zhi.

Il y en a deux sortes :

 

  • Absorbant : Pour obtenir de beaux dégradés. On l’utilise à la fois pour la calligraphie et pour la peinture.

 

  • Non absorbant : Il est enduit d’une solution d’alun. Il est idéal pour les tracés précis.

 

Les amis des quatre trésors

Un support à pinceaux en porcelaine

Un récipient à eau

Pot en contenant la pâte à sceau rouge

J’adore l’utiliser. On vient y plonger le sceau en pierre gravé. 

Sceau à pierre gravée

Hanko , l’empreinte du sceau, est le mot japonais désignant le sceau utilisé au Japon. Il sert à signer tout type de document ou estampe. 

J’en ai fait un personnalisé à mon nom et prénom pour signer mes aquarelles. Ils sont traduit tous deux en Kanji, symboles ou idéogrammes utilisés au Japon afin d’écrire. Je trouvais que cette écriture était la plus jolie par rapport aux autres mais cela est vraiment très personnel. 

 

Mon Hanko personnalisé

               

 

En tout dernier, j’utilise un récipient pour contenir mon encre lorsqu’elle est en pot.

 

Voilà c’est la fin des présentations avec mon matériel utilisé pour réaliser mes peintures à l’encre de Chine (également appelée « sumi-e » par les peintres japonais).

J’espère que ce petit article vous a plu et espère bientôt vous écrire davantage de choses à ce sujet! 

En attendant à vos pinceaux !

Si cela vous a donné envie de vous initier à la peinture à l’encre de Chine, je serai ravie de lire vos impressions et expériences. 

Egalement, si vous avez des conseils à me donner, je suis preneuse. 

En attendant, je vous souhaite à tous une belle journée zen

Print Friendly, PDF & Email
close

Bienvenue sur mon blog!

Pour recevoir les nouvelles de mon blog, abonnez-vous gratuitement à ma newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous! 😉

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Show Buttons
Hide Buttons

This function has been disabled for Détend'Art.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x