Conditions extérieures pour mieux nous aider à méditer

 

Comme nous l’avons vu dans un de mes précédents articles, une pratique méditative peut s’effectuer à tous moments de la journée et en tous lieux.

 

Seulement lorsque nous débutons, nous avons souvent besoin de nous créer un petit espace à soi, à la maison, pour pouvoir réussir à nous concentrer plus facilement et à mieux nous détendre.

 

Par conséquent, aujourd’hui, je souhaite vous parler, non pas des conditions intérieures recommandées pour pouvoir bien méditer, mais plutôt des conditions extérieures qui peuvent vraiment nous aider à obtenir de meilleurs résultats dans notre pratique quotidienne.

 

Ces conditions, sont issues d’un des enseignements que j’ai reçu du très Vénérable Mogchok Rinpoché sur les six pratiques préliminaires du Bouddhisme Tibétain.

 

Nous allons faire allusion à quatre d’entres elles (les deux autres étant vraiment consacrées aux pratiquants Bouddhistes).

 

Dans un premier temps, je vous expliquerai l’importance d’avoir un lieu propice et propre destiné à la méditation.

 

Puis, comment bien arranger les objets du lieu mais aussi quelles sont les différents types d’offrandes que nous pouvons effectuer.

 

Pour finir, je vous ferai un petit rappel sur la posture en sept points à adopter, vraiment bénéfiques pour le corps et l’esprit, pendant votre séance. 

 

 

Un lieu propice

 

« Portes et fenêtres sont percées. Pour bâtir une chambre, seul le vide en permet l’usage. » Lao Tseu

 

Le lieu que vous allez choisir pour méditer doit être calme, bien à vous, un lieu dans lequel vous vous sentez bien et au mieux, un lieu que vous allez consacrer uniquement à la méditation.

 

Cela peut être le tapis du salon, un petit coin dans votre chambre ou dans votre séjour.

 

Il doit être isolé de tous dangers et de toutes peurs.

 

La température doit y être modérée, notamment pour éviter de tomber malade.

 

Eviter de choisir un lieu où il y a eu des conflits, car celui-ci pourrait être chargé en mauvaises ondes.

 

A proximité, mettez-y une boisson et de la nourriture à disposition.

 

Un lieu propre

Le nettoyage du lieu va être très important.

 

Cela équivaut à un nettoyage du corps et de l’esprit. 

 

Il y a cinq avantages à ce que, le lieu choisi soit bien propre :

 

  • Votre esprit va accueillir une meilleure clarté.

 

  • Les autres vont se sentir bien en ce lieu.

 

  • On va mettre de notre côté, ce que l’on nomme dans le Bouddhisme, les « protecteurs » (une protection contre tous les obstacles rencontrés lors de notre pratique).

 

  • Toujours dans le Bouddhisme tibétain, il est dit que le fait de pratiquer dans un lieu propre, pourrait nous offrir une renaissance avec un physique plaisant.

 

  • Mais aussi, le lieu étant comme « purifié » peut également faire renaître dans une Terre pure (ou au Paradis, pour les Chrétiens, par exemple).

 

Un petit autel avec des objets bien arrangés

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous créer un petit autel propre à votre religion.

 

Si vous êtes laïque, vous pouvez y disposer des objets auxquels vous tenez ou qui vous inspirent.

 

 

Vous pouvez le personnaliser avec des images, des bougies, de l’encens, des fleurs fraîches…ce qui rendra votre lieu de refuge chaleureux et intime.

 

Pour les Bouddhistes, la statue du Bouddha va symboliser le corps, le texte, la parole et le Stupa, l’esprit.

 

Le Bouddha va être placé au centre, à sa droite, le texte et à sa gauche, le Stupa. Nous les nommons « les trois précieux joyaux ».

 

La statue du Bouddha ne doit pas être vide mais chargée notamment de trois types de mantras, symbolisant le corps, la parole et l’esprit.

 

Les syllabes « OM AH HOUNG » doivent être inscrites à l’arrière de la statuette.

 

OM au niveau de la tête (corps), AH au niveau de la gorge (parole), HOUNG (esprit).

 

Ces trois syllabes auraient un grand pouvoir purificateur.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez les réciter en même temps que vous faites votre nettoyage. 😉 

 

Il est conseillé de nettoyer les petits objets avec une plume de paon.

En effet, celle-ci aurait une vertu purificatrice en les dépoussiérant (on dit qu’elle transforme les saletés en splendeur).

 

Disposer des offrandes pures

Bols Tibétains – Offrande d’eau safranée

 

Vous pouvez installer sur votre petit autel, des offrandes.

 

 

Elles auraient comme pouvoir de diminuer notre avarice ! ^^

 

Il y a deux sortes d’offrandes :

 

  • les offrandes matérielles

 

  • les offrandes visualisées.

 

En effet, si vous n’avez pas d’objets pouvant faire office d’offrande comme par exemple, des encens, des fleurs…Vous pouvez les visualiser, puis les offrir.

 

Cela peut être également l’image d’un lieu magnifique ou que vous adorez, que vous allez offrir en pensée après l’avoir bien mémorisé.

 

On dit des offrandes, dans le Bouddhisme tibétain, qu’elles réjouissent les Bouddhas.

 

Non pas pour l’objet en lui-même qu’ils vont recevoir, mais parce que dans le seul acte de leur offrir quelque chose de joli, cela va nous procurer des mérites !

 

Il faut s’attacher au fait que les objets que nous offrons soient bien purs, non issus d’un vol, par exemple…

 

La posture en sept points

Rappel rapide de la posture en sept points:

 

  • Position du Lotus ou semi-Lotus (pour plus de détails, voir ici).

 

  • Poser la main droite sur la main gauche.

 

  • Mettre bien les épaules en arrière et à la même hauteur.

 

  • Votre regard doit aller en direction du bout de votre nez.

 

  • Votre menton doit être bien rentré.

 

  • Votre langue placée derrière vos dents. 

 

  • Générer un état d’esprit neutre, naturel, semblable à une feuille de papier blanc.

 

Petite astuce si votre esprit est perturbé

 

 

  • En inspirant, on va inspirer une lumière blanche qui va pénétrer en nous.

 

  • En expirant, on va expirer toutes les impuretés qui vont prendre la forme d’une fumée noire.

 

 

  • On se concentre ainsi sur notre respiration, en renouvelant les cycles sept fois.

 

Cercle sur le souffle
Cercle sur le souffle

 

J’espère que cet article vous a plus.

 

Bien sûr, il existe d’autres détails très intéressants en rapport avec la préparation du lieu, notamment au niveau des offrandes, chez les Bouddhistes pratiquants.

 

Seulement je voulais que l’article reste à la portée des pratiquants laïques.

 

Si cela vous intéresse, je pourrai bien évidemment approfondir un peu plus le sujet dans un nouvel article.

 

Je vous souhaite à tous et toutes une excellente semaine pleine de sérénité.

 

A bientôt,

Marianne

 

 

 

Sources et bibliographie: Enseignement du Vénérable Mogchok Rinpoché sur le thème des «  6 pratiques préliminaires« .

Print Friendly, PDF & Email
close

Bienvenue sur mon blog!

Pour recevoir les nouvelles de mon blog, abonnez-vous gratuitement à ma newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous! 😉

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Show Buttons
Hide Buttons

This function has been disabled for Détend'Art.

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x